Paramètres de calcul: conversion du gaz en kWh

De faux courriels (phishing) circulent actuellement au nom de Fluvius. Plus d'informations ici.

Paramètres de calcul: conversion du gaz en kWh

Sur votre facture d'énergie, la consommation est toujours exprimée en kWh. Mais votre compteur de gaz mesure votre consommation en mètres cubes. Voilà pourquoi nous convertissons les m³ (ou m³(n)) de gaz mesurés en kWh. Pour cela, nous devons tenir compte de certains paramètres, dont certains varient périodiquement. Vous en trouverez un aperçu ci-dessous:

Valeur PCS

La valeur PCS (ou « pouvoir calorifique supérieur ») est la quantité de chaleur libérée lors de la combustion d'1 mètre cube normal (c'est-à-dire 1 m³(n)) de gaz sec, avec refroidissement des gaz de combustion.

Pour calculer la consommation en kWh, les mètres cubes de gaz consommés (m³) sont convertis en m³(n) et multipliés par le pouvoir calorifique supérieur de la région considérée.

La conversion des m³ en mètres cubes normaux se fait sur la base de la pression atmosphérique moyenne (Pa), de la pression de gaz (Pm), de la température du gaz et de l'altitude de la région considérée (PHgos).
 

La valeur FCC

La valeur FCC (ou « facteur de correction climatique ») est déterminée au niveau fédéral par Fluxys (sur base horaire/jour). Le but est de minimiser l’impact des facteurs climatiques sur les consommations standardisées. Il en est tenu compte dans le calcul des consommations annuelles ou mensuelles estimées. Les consommations annuelles ou mensuelles estimées sont transmises aux fournisseurs afin d’estimer la consommation future du client et de fixer le montant des factures intermédiaires.

Degré-jour

La notion de « degré-jour » est utilisée pour connaître l'évolution de la consommation de gaz naturel dans des conditions climatiques normales.

Chaque degré Celsius de la température diurne moyenne de l'air extérieur qui se situe en dessous de 16,5°C (limite à partir de laquelle on commence à chauffer) est un degré-jour. Le nombre total de degrés-jours sera donc élevé en hiver et faible en été.